CHANTIER N°5 - HIP HOP ACOUSTIQUE

by VARIOUS ARTISTS

  • Compact Disc (CD)

    1. olaf hund - everybody can
    2. robert le magnifique - hip hop momo
    3. chlorine free - ounch ping bap !
    4. k. baboon & charli circus - gou dt' ière
    5. komori - paris sous les tropiks
    6. swinging skeletor - hip pop corn
    7. mute feat. cya & tof - [mo]
    8. rubin steiner - put your horn in your ass and pull off
    9. maximum rectum - hi-pop, j'irai cracher dans vos soupes
    10. électroménager & subversive boy - fiebre
    11. léonard de léonard feat. komorizer - booty partizer
    12. boogers - mélange maître michel !
    13. jean lemou & charlie o. - slip, o mon slip !
    14. rimaki feat. braxel - les marches de la maison fürthenerhfgurt
    15. de la rue - trop perçus
    16. croque love - cadi gavé
    17. pouic pouic - démajusculé

    ... more
    ships out within 5 days

      €10 EUR or more 

     

about

S'il y a bien une chapelle musicale qui mérite l'attention du SAMU, de la Croix Rouge, du FMI et par extension du comité du bon goût de travaux publics réunis, c'est bien le HipHop.
Certes, on voit poindre ici et là, depuis quelques temps des labels frondeurs tels qu'Anticon, Mush, Lex voire Big Dada qui ont à cœur de dépoussiérer les étagères et les écueils du genre et qui d'une manière originale, tendent à reverdire les trottoirs asphaltés du hip-hop... Pourtant, dans son étendue majorité, la production reste passablement ancrée dans des clichés tenaces (Phallocentrisme/ Complainte excessive/ pose et attitude outrancières).
Participant et se nourrissant du courant novateur sus-cité, les B-boys et autres Mc du posse travaux publics ont pour leur part galvanisé leurs compositions à grand coup de mélopées rock, d'inspirations électroniques et du souffle créateur de l'acoustique (comme convenu par le dogme).
On sent d'ailleurs une certaine filiation dans leur approche, quelque part dans une diagonale tendue entre Afrika Bambaataa / TTC/ Beasties Boys, une mixture transversale et polymorphe qui déjoue à chaque inclinaison vocale, tournant rythmique notre attention.
Il y a aussi cette fausse nonchalance ostensible mêlée à des traits d'esprits drôles et cons qui piquent notre concentration, qu'il s'agisse de mélange maître michel (Mix master mike !) ou de hi-pop, j'irai cracher dans vos soupes qui se tape une bonne crise de rire sur les faits divers d'NTM ; tout devient sujet à discussion et prétexte à texte.
De l'humour, donc, souvent exsangue du genre et qui libère un peu les thèmes maintes fois rabattus du hip-hop sans pour autant voir abandonner le gros son rond et émoussé qui caractérise le genre.

On traverse ainsi des climats bariolés de toute la torpeur urbaine qui dans un ordre chronologique nous fait rencontrer everybody can et ses aires de bandonéon, avatar d'Astor Piazolla et de Chili Gonzales (instrumental et excellent) ; hip hop momo et sa basse satanique soulignée d'un speech digne de Jurassic 5 ; ounch ping bap ! et sa structure très Amon Tobienne ; Gou dt'ière et son hip-hop asthmatique en droite lignée de TTC, paris sous les tropiks et son flow lent et pondéral comme l'atmosphère de la capitale ; hip pop corn, sorte de The Avalanches gavés de groove ; [mo] et son funk rock à la sauce France Culture, put your horn in your ass and pull off et son splendide groove des profondeurs sur teinté d'un flow digne du meilleur de Blackalicious ; hi-pop, j'irai cracher dans vos soupes titre le plus percutant, sans doute car drôle et léger, cynique et énergique, quelque part entre lionel D et NTM, mais aussi slip ! oh mon slip (croisement de Herbie Hancock et de Chagrin d'Amour) les textes démentiels de trop perçus, sans oublier le drolatique et fabuleux titre de mélange maître michel !... qui nous rappellent que même des structures comme Travaux Publics doivent justifier des 7% COTOREP... indescriptible !
Sans oublier cadi gavé qui élargit la gamme des narcoleptiques officiels du courant hip-hop grâce à l'absorption intensive d'Hélium ! (ces 2 là sont fous!), démajusculé (old hip-hop façon Grandmaster flash), fiebre et ses incantations révolutionnaires et ibériques et le rap d'un ogre ventripotant sur les marches de la maison fürthenerhfgurt.
Et l'on me permettra de souffler la formule de conclusion à Bruno Peinado (plasticien-graphiste) relevé sur un tags : " Hip Hope ".
Grâce à la Travaux Publics team, le hip-hop peut assurement garder espoir.

Fin
JJ

credits

released February 1, 2004

1. olaf hund - everybody can
2. robert le magnifique - hip hop momo
3. chlorine free - ounch ping bap !
4. k. baboon & charli circus - gou dt' ière
5. komori - paris sous les tropiks
6. swinging skeletor - hip pop corn
7. mute feat. cya & tof - [mo]
8. rubin steiner - put your horn in your ass and pull off
9. maximum rectum - hi-pop, j'irai cracher dans vos soupes
10. électroménager & subversive boy - fiebre
11. léonard de léonard feat. komorizer - booty partizer
12. boogers - mélange maître michel !
13. jean lemou & charlie o. - slip, o mon slip !
14. rimaki feat. braxel - les marches de la maison fürthenerhfgurt
15. de la rue - trop perçus
16. croque love - cadi gavé
17. pouic pouic - démajusculé

tags

about

TRAVAUX PUBLICS RECORDS France

TRAVAUX PUBLICS RECORDS
2002 / 2016

Artwork by MME 12

contact / help

Contact TRAVAUX PUBLICS RECORDS

Streaming and
Download help